Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Blog d'information alternative - Nous vivons une époque troublée de dictature "sanitaire" et de manipulation à l'échelle mondiale... 

Pangolins et mantilles

ALERTE sur les conséquences des vaccins à ARNm par le Dr HOFFE

La grande majorité des personnes qui se font vacciner contre le Covid-19 mourront dans quelques années d'une insuffisance cardiaque, prévient le Dr Charles HOFFE, M.D., médecin en Colombie-Britannique, Canada.

Dans l'une de ses dernières mises à jour, le Dr Hoffe explique qu'il observe chez ses patients qui ont pris un «vaccin» à ARNm (ARN messager), de Pfizer-BioNTech ou de Moderna, que leurs vaisseaux capillaires se bouchent maintenant, ce qui, selon lui, finira par conduire à une complication cardiovasculaire grave.
 
L'interview du Dr HOFFE est sous-titrée en français dans la vidéo, ci-dessous.
 

Interview du Dr HOFFE, 12 Juillet 2021, sous-titrée en français

Les injections d'ARNm sont programmées pour transformer le corps d'une personne en une «usine» de protéines de pointe (spike)  et le Dr HOFFE dit qu'au fil du temps, ces protéines de pointe produites en masse provoquent une coagulation sanguine progressive.Pas moins de 60 pour cent des personnes qui reçoivent une injection d'ARNm souffriront de ces caillots sanguins - et à la fin, une écrasante majorité se retrouvera à six pieds sous terre en raison des dommages causés.

Pour ceux qui comprennent l'anglais, nous publions des liens vers des articles et des vidéos du Dr HOFFE qui explique les dangers et les conséquences de la protéine SPIKE.

Dans cette interview explosive du Dr Charles Hoffe à l'émission de Laura Lynn, le Dr Hoffe explique comment il a testé ses patients qui ont reçu les vaccins contre la COVID-19 et que 62% d'entre eux montrent une coagulation du sang et des dommages permanents en conséquence. « Le pire est encore à venir » pour ces patients, affirme-t-il.

Grande Bretagne

Allemagne

Et en France ?

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article