Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Blog d'information alternative - Nous vivons une époque troublée de dictature "sanitaire" et de manipulation à l'échelle mondiale... 

Pangolins et mantilles

L'Internet des corps mettra fin à notre autonomie corporelle

Nous vous soumettons cette réflexion sur l'Internet des Objets et l'Intelligence artificielle publiée par 

d'après l'article original en anglais : The Internet of Bodies Ends Bodily Autonomy by MATT via What About the Roads

La lecture de cet article permet de comprendre à quoi va servir la 5 G !

L’Internet des objets est le réseau formé d’un ensemble d’objets connectés à Internet qui peuvent communiquer entre eux, mais aussi avec des humains, et ainsi transmettre et traiter des données avec ou sans intervention humaine. Certains de ces objets et dispositifs connectés ont pour fonction de capter et de traiter des données ou informations relatives au corps humain et d’en faire le suivi. Ils constituent ce que l’on appelle l’Internet des corps (en anglais : the Internet of bodies ou IoB).
 
La plupart de ces dispositifs sont liés à la santé. D’un côté, on trouve les dispositifs relatifs aux activités médicales, utilisés de manière temporaire (par exemple, des pilules qui captent et transmettent des informations de l’intérieur du corps) ou permanente (comme les dernières générations de stimulateurs cardiaques). De l’autre, on trouve les wearables. Ces objets technologiques à porter sur soi sont de plus en plus présents dans notre vie quotidienne. Il s’agit, par exemple, de montres ou bracelets intelligents qui enregistrent l’activité physique ou la fréquence cardiaque, de lits qui mesurent la respiration, de balances qui enregistrent, entre autres valeurs, le poids et la proportion de graisse ou d’eau dans le corps, ou encore de vêtements qui permettent de réguler la température corporelle. 

Les dispositifs de l’Internet des corps peuvent également être classés en trois générations :
- la première se composerait des dispositifs sur la surface du corps,
- la deuxième, des dispositifs à l’intérieur du corps
- la troisième, des dispositifs fusionnés avec le corps.
 
Certains de ces dispositifs sont probablement, d'ores et déjà, intégrés aux faux vaccins Covid.

L'Internet des corps met fin à l'autonomie corporelle

Lorsque l’internet des objets (Internet of Things IoT) se connecte à votre corps, le résultat est l’internet des corps (IoB).

Ci-dessous, des exemples d'IoB

 

Notre monde interconnecté et mondialisé fonctionne sur Internet. Il n'y a pas si longtemps, la connexion à Internet nécessitait d'accéder à un ordinateur physiquement connecté à un routeur. Ensuite, les choses sont passées au sans fil et l'essor du smartphone a mis Internet dans la poche de tout le monde. En plus de cela a été construit le soi-disant Internet des objets (IoT) qui comprenait des choses allant des appareils ménagers aux munitions avec des capteurs, des logiciels et d'autres technologies pour se connecter et échanger des données avec d'autres appareils et systèmes sur Internet sans fil
 
Les mêmes technologies et concepts qui sous-tendent l'IoT entrent dans une nouvelle arène appelée Internet des corps (Internet of Bodies) le corps humain lui-même sera en ligne, mettant potentiellement fin au concept d'autonomie corporelle tel que nous le connaissons.
 
À l'ère des mandats vaccinaux, le sujet de l'autonomie corporelle est brûlant. Un côté de l'argument croit que toute l'humanité doit se soumettre à une piqûre expérimentale. Le reste d'entre nous croyons que la capacité de décider par soi-même de ce qui arrive ou n'arrive pas à son corps est un droit fondamental et ce qui en fait un droit va de soi. Mais les mandats de vaccination ne sont qu'une bataille dans la guerre contre l'autonomie corporelle. Il y a un combat plus important qui doit avoir lieu contre l'ordre du jour d'accrocher le corps humain à Internet.
 
L'Internet des corps (IoB) n'est entré que récemment dans le lexique - bien que l'idée d'utiliser le corps humain pour générer des produits, des ressources et des données ne soit pas nouvelle - et c'est exactement ce à quoi cela ressemble : « Un réseau de corps humains dont l'intégrité et la fonctionnalité reposent au moins en partie sur Internet et les technologies connexes, telles que l'intelligence artificielle »écrit Andrea M. Matwyshyn, membre de l'Atlantic Council, dans la revue William & Mary Law Review. « Cela remettra en question les notions d'autonomie humaine et d'auto-gouvernance.»
 
 
 
_________________________
L'OMS vient de publier un document pour un certificat de vaccination numérique basé sur la technologie de blockchain pour chaque pays.
 
Il est financé par la Fondation Bill & Melinda Gates et la Fondation Rockefeller... !
https://www.who.int/publications/i/item/WHO-2019-nCoV-Digital_certificates-vaccination-2021.1

_________________________

 

Pour compléter la réflexion sur l'intelligence artificielle et l'internet des corps.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article