Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Blog d'information alternative Nous vivons une époque troublée de dictature "sanitaire" et de manipulation à l'échelle mondiale... 

Pangolins et mantilles

Pfizer condamné 71 fois en 20 ans : on peut leur faire confiance pour le « vaccin » ?

La médecine et la santé publique à l’épreuve du Covid 

IHU Méditerranée-Infection - 21 mai 2021

 

Vaccination COVID-19 : Jean-Dominique Michel dénonce Pfizer condamné 71 fois en 20 ans.

Pfizer a été condamné 71 fois en 20 ans, et pourtant comme les autres fabricants de vaccin à ARN messager, à adénovirus, etc. envers le coronavirus et le COVID-19, les agences européenne et nationale des médicaments lui ont délivré une autorisation temporaire d'utilisation.

Jean-Dominique Michel dénonce également d'une manière générale la domination de Big Pharma : "On est dans le crime organisé", dit-il dans son exposé.

Pfizer condamné 71 fois en 20 ans : on peut leur faire confiance pour le « vaccin » ?
 
Le livre dont parle Jean-Dominique MICHEL dans son exposé :  

Remèdes mortels et crime organisé - Comment l'industrie pharmaceutique a corrompu les services de santé - Peter C. GOTZSCHE 

Résumé: "Les médicaments d'ordonnance sont la troisième cause de mortalité après les maladies cardiaques et les cancers. Dans cet ouvrage révolutionnaire, Peter C. Gotzsche lève le voile sur les comportements frauduleux de l'industrie pharmaceutique dans les domaines de la recherche et de la commercialisation et sur son mépris moralement répugnant pour la vie humaine. L'auteur établit des rapprochements convaincants entre l'industrie pharmaceutique et l'industrie du tabac et révèle l'extraordinaire vérité derrière les efforts déployés pour semer la confusion et détourner l'attention du public et des politiciens." 

Peter C. Gotzsche, médecin et chercheur danois. Il est directeur du Centre Cochrane nordique (groupe d'experts indépendants).

Il est contre le dépistage du cancer du sein en utilisant la mammographie, les limites et les effets indésirables de ce dépistage étant souvent passés sous silence. Il a des positions très critiques envers l'industrie pharmaceutique. En septembre 2018, il est expulsé du conseil de gouvernance de Cochrane, provoquant une crise importante au sein de l'organisation.

__________________________

Petit rappel : Composition des « vaccins » anti-Covid

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article