Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Blog d'information alternative Nous vivons une époque troublée de dictature "sanitaire" et de manipulation à l'échelle mondiale... 

Pangolins et mantilles

La France lance un programme national d'identification faciale à l'échelle nationale !

SOURCE : INTELLIGENCE ARTIFICIELLE ET TRANSHUMANISME

La France est sur le point de devenir le premier pays européen à utiliser la technologie de reconnaissance faciale pour donner aux citoyens une identité numérique sécurisée, qu’ils le souhaitent ou non.

Le gouvernement du président Emmanuel Macron, qui dit vouloir rendre l’État plus efficace, fait avancer le projet de déploiement d’un programme d’identification, baptisé Alicem « Authentification en ligne certifiée sur mobile ». Il sera déployée en novembre. Le régulateur des données du pays affirme que le programme viole la règle européenne du consentement et qu’un groupe de protection de la vie privée le conteste devant la plus haute juridiction administrative de France. Il a fallu un peu plus d’une heure à un pirate informatique pour pirater une application de messagerie « sécurisée » du gouvernement cette année, ce qui soulève des inquiétudes quant aux normes de sécurité de l’État.

Rien de tout cela ne décourage le Ministère de l’Intérieur français.

« Le gouvernement veut amener les gens à utiliser Alicem et la reconnaissance faciale », a déclaré Martin Drago, un avocat membre du groupe de protection de la vie privée La Quadrature du Net qui a porté plainte contre l’État. « Nous nous dirigeons vers une utilisation massive de la reconnaissance faciale. Peu d’intérêt pour l’importance du consentement et du choix. » L’affaire, déposée en juillet, ne suspendra pas Alicem.

___________________________________________________________
Martin DRAGO (La Quadrature du Net)
« La reconnaissance faciale est l’outil final de surveillance de masse »

En novembre, la France veut lancer son dispositif ALICEM de reconnaissance faciale pour accéder eux services publics en ligne. Pour la Quadrature du net, mais aussi la CNIL, ce dispositif n’est pas compatible avec le règlement général sur les données personnelles. Nos libertés sont-elles en danger ? Martin Drago, juriste et membre de la Quadrature du Net, est l’invité de LA MIDINALE

___________________________________________________________

A lire aussi 

L'UE abandonne l'idée d'interdire la reconnaissance faciale

Selon le dernier draft de la stratégie de l’UE en matière d’intelligence artificielle vu par Reuters et EURACTIV, l’Union européenne n’est plus intéressée par la possibilité d’une interdiction de la reconnaissance faciale dans les espaces publics ; cependant, il devrait y avoir des « critères clairs » dans le futur déploiement à grande échelle des systèmes d’identification biométriques dans l’UE.

 Surveillance biométrique : l’UE va-t-elle choisir le totalitarisme ?

Une étude sur l’utilisation de la surveillance biométrique et comportementale de masse, en particulier dans les espaces publics, examine si, généralement au nom de la sécurité, l’Union européenne se dirige au-delà de l’État de droit vers la fin de la démocratie libérale, les droits des citoyens étant ignorés au niveau des États membres et du bloc. En n’optant pas pour un moratoire sur l’utilisation des technologies biométriques dans l’attente d’un examen au plus haut niveau des pratiques de surveillance, l’UE choisira effectivement le totalitarisme, avec au passage l’autocensure et de larges exemptions à l’utilisation de l’intelligence artificielle dans la surveillance.

Reconnaissance faciale : La crise de la vie privée

La technologie de reconnaissance faciale est hors de contrôle – et les implications sont profondes. Les autorités de réglementation doivent agir maintenant pour en réduire les effets néfastes.

Votre visage est ce qui vous rend unique. C’est ce qui vous donne votre apparence distincte, vous permet d’exprimer votre humeur, vos émotions et vos réactions, et vous permet de communiquer. Au cours des dernières décennies, votre visage est devenu un outil qui vous permet de faire beaucoup plus. Il peut déverrouiller votre téléphone, vous permettre d’embarquer dans un avion, de traverser les frontières et de payer votre café. Tout cela est dû à l’essor de la technologie de reconnaissance faciale, un type d’intelligence artificielle qui utilise un apprentissage approfondi (deep learning) pour quantifier les identificateurs uniques des visages individuels, qui sont ensuite analysés et comparés aux bases de données de photos. Bien que la technologie de reconnaissance faciale présente des avantages distincts – tels que la prévention de la criminalité et de la fraude, l’efficacité et la commodité – les risques qui accompagnent son utilisation généralisée signalent la fin de la vie privée telle que nous la connaissons. 

___________________________________________________________

 

Abonnez-vous à pangolinsetmantilles.info 😉

pour être informé dès qu'un nouvel article est publié

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article