Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Blog d'information alternative Nous vivons une époque troublée de dictature "sanitaire" et de manipulation à l'échelle mondiale... 

Pangolins et mantilles

PFIZER parraine des programmes de formation au JOURNALISME depuis au moins 2008

 

SOURCE : thenationalpulse-com  - publié sur le blog de Patrice GIBERTIE

Le géant pharmaceutique Pfizer Inc. parraine des programmes de formation au journalisme utilisés par Facebook pour former ses partenaires de «vérification des faits» et censurer les histoires et les publications critiques des vaccins COVID-19.

 

 

L'International Center For Journalists (ICFJ) – lui-même financé par les Open Society Foundations  entre autres – s'est associé à META, la société mère de Facebook, dans le cadre de son initiative « Journalism Project ». À son tour, Facebook s'appuie sur les journalistes financés et formés par l'ICFJ pour «combattre la désinformation » sur sa plateforme grâce à son opération controversée de vérification des faits.

Ensemble, Facebook et l'ICFJ ont financé des organes d'information basés en Afrique, en Amérique  latine et au  Moyen-Orient, en mettant l'accent sur les reportages sur le COVID-19.

Cependant, le partenaire de vérification des faits de Facebook, ICFJ, reçoit également le soutien financier de Pfizer, avec sa bourse Arthur F. Burns 2022 récemment annoncée - du nom d'un ancien président de la Réserve fédérale - répertorie le géant pharmaceutique comme l'un des sponsors du programme.

«Le programme le plus ancien de l'ICFJ, la bourse Arthur F. Burns, offre à de jeunes journalistes américains, allemands et canadiens talentueux la possibilité de vivre et de travailler dans le pays de l'autre», explique un résumé du programme. Le programme a produit des dizaines d'anciens élèves qui "travaillent désormais comme correspondants étrangers dans 20 pays pour des organes d'information bien connus, tels que le Washington Post, Reuters, CNN, ARD, Deutsche Welle et le Süddeutsche Zeitung", selon l'ICFJ.

La relation financière avec Pfizer remonte à au moins 2008, alors que le centre s'est associé à la société pharmaceutique pour un «atelier de formation sur la couverture journalistique des problèmes de santé» à travers l'Amérique latine.

« L'objectif de l'atelier est de sensibiliser davantage à l'importance de la couverture des questions de santé dans la région et de rappeler comment les médias peuvent devenir des acteurs de premier plan lorsqu'il s'agit d'informer et d'éduquer le public sur les questions de santé qui affectent directement votre santé et votre qualité de vie », explique un résumé.

L'unique commanditaire de l'atelier, qui portait également sur les rapports sur les « maladies cardiovasculaires », était Pfizer.

Les liens financiers découverts entre Pfizer et l'opération de vérification des faits de Facebook font suite au géant pharmaceutique ayant des conflits d'intérêts supplémentaires avec des organes de pressedont Reuters.

_____________________________________________________________

Pour compléter l'information sur Georges SOROS et

l'Open Société Foundations

SOURCE : https://www.polemia.com/

Qui est George Soros ? George Soros, né György Schwartz en 1930 à Budapest, est un financier milliardaire américain d’origine juive. Il est connu pour ses activités de spéculation sur les devises, notamment la livre anglaise qu’il a mise à genoux en 1992, sur lesquelles il a bâti une fortune immense ainsi que par ses activités d’influence politique. Il est actuellement président de Soros Fund Management, basé à New York, qui gérait, en 2012, 25 milliards de dollars pour lui, sa famille et ses fondations. Il a fondé et préside l’Open Society Foundations (OSF), dont l’objectif est de promouvoir le « développement de sociétés démocratiques et ouvertes », les sociétés européennes ne l’étant probablement pas assez.

 

En France c’est un repris de justice. Il fut condamné pour délit d’initiés dans l’affaire de la Société Générale qui avait vu le gouvernement socialiste de la fin des années 1980 fermer les yeux sur la tentative d’OPA menée par Georges Pébereau et Robert Lyon, président de la Caisse des dépôts. Le jugement fut confirmé en cassation et il fut condamné à payer une amende de 940.500 euros. Ayant fait un recours auprès de la Cour européenne des droits de l’homme en 2011, il fut débouté.

Selon Wikipédia, Soros utilise une partie de sa fortune à des activités philanthropiques. En réalité ce sont des activités subversives qui s’inscrivent en pointe des objectifs de l’oligarchie mondiale. Par exemple, George Soros a donné un million de dollars pour une proposition qui vise à légaliser la marijuana en Californie. Il a financé à hauteur de 100 millions de dollars Human Rights Watch, sur 10 ans, à partir de septembre 2010.

Il a déclaré à la chaîne de télévision CNN en mai 2014 que sa fondation a pris une part importante dans les événements d’Euromaïdan en Ukraine entre l’automne 2013 et le printemps 2014.

Lire la suite de l'article d'André Posokhow - 18-10-2016

_____________________________________________________________

 

Abonnez-vous à pangolinsetmantilles.info 😉

pour être informé dès qu'un nouvel article est publié

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article