Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Blog d'information alternative - Nous vivons une époque troublée de dictature "sanitaire" et de manipulation à l'échelle mondiale... 

Pangolins et mantilles

Témoignage bouleversant ! « La vaccination de mon fils aura été la pire décision de ma vie. » « Il a eu une myocardite. » « Mon fils est mort devant son meilleur ami. »

SOURCE : Collectif Sauver la Science TWITTER

 

Cliquez sur le lien, ci-dessous, pour lancer la vidéo de TWITTER

1/9 "La vaccination de mon fils aura été la pire décision de ma vie." "Il a eu une myocardite." "Mon fils est mort devant son meilleur ami." "La FEMA* m'a contacté pour changer la cause de décès de mon fils et l'attribuer au COVID pour qu'ils puissent m'aider financièrement"

2/9 "L'hôpital n'a pas voulu lui révéler la cause du décès. "Il m'a fallu trois mois pour obtenir son autopsie", a déclaré Ramirez. "Ils ne voulaient pas me la donner". Ce n'est qu'après avoir engagé un avocat que les autorités médicales ont livré les résultats de l'autopsie";

3/9 "Ernest Ramirez, Jr, est mort d'une crise cardiaque due à une myocardite attribuable au vaccin."

4/9 "Ne disposant pas d'une assurance funéraire pour un enfant de cet âge, il s'est adressé au programme de prestations de la FEMA pour les décès de type Covid-19. La FEMA a rejeté sa demande. Un décès lié au vaccin Covid n'était pas considéré comme un décès Covid."

5/9 "En décembre, la FEMA m'appelle pour me demander plus de paperasse", raconte Ramirez. J'ai dit : "Écoutez, vous avez tous ses documents. Vous avez refusé. Alors, oubliez cette demande. Elle m'a fait patienter pendant 45 minutes, et m'a..."

6/9 "... demandé de changer le certificat de décès de mon fils pour qu'il porte la mention Covid, et que cela m'aide financièrement." "J'ai dit, 'Non, je ne manquerai pas de respect à mon fils de cette façon'. "

7/9 "Puis, dans la troisième semaine de mai 2022, plus d'un an après la mort d'Ernest Jr, "je reçois un appel téléphonique et c'est la FEMA", poursuit Ramirez. "Ils m'appelaient à nouveau pour que je change le certificat de décès. "

8/9 "La première fois qu'ils m'ont appelé, ils m'offraient entre 10000 et 35000 dollars si je le changeais." "Si j'avais fait quelque chose comme ça, j'aurais probablement eu des problèmes pour avoir falsifié des documents."

9/9 "... Ou, si je l'avais changé en Covid, je n'aurais pas pu continuer à raconter l'histoire de mon fils, à essayer de faire passer le message", a déclaré Ramirez."

 

La Federal Emergency Management Agency (FEMA Agence fédérale des situations d'urgence) est l'organisme gouvernemental américain voué à assurer l'arrivée des secours en situation d'urgence.

Le père d'Ernest RAMIREZ, Jr tué par le vaccin Covid signale une incitation à la fraude par la FEMA

 

Non seulement Ernest Ramirez a perdu son fils de 16 ans d'une crise cardiaque quelques jours après avoir reçu le vaccin Pfizer Covid, mais lorsqu'il a commencé à en parler publiquement, la FEMA lui a offert des dizaines de milliers de dollars en prestations de décès s'il falsifiait le certificat de décès du gouvernement, a-t-il dit dans une interview.

Cinq jours après avoir reçu le vaccin Pfizer, Ernest Ramirez, Jr., un athlète du secondaire et membre du ROTC, s'est effondré en courant sur le terrain lors d'un match de basket-ball dans un parc. Il a été déclaré mort à l'hôpital.

Ernest Ramirez et son fils Ernest Ramirez Jr.

L'hôpital ne voulait pas lui dire la cause du décès.

"Il m'a fallu trois mois pour obtenir son autopsie", a déclaré Ramirez dans une interview avec John Davidson de Broken Truth . "Ils ne voulaient pas me le donner."

Ce n'est qu'après avoir engagé un avocat que les autorités médicales ont rendu les résultats de l'autopsie : Ernest Ramirez, Jr., est décédé d'une crise cardiaque due à une myocardite attribuable au vaccin.

____________________________________________________________

 

Abonnez-vous à pangolinsetmantilles.info 😉

pour être informé dès qu'un nouvel article est publié

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article