Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Blog d'information alternative Nous vivons une époque troublée de dictature "sanitaire" et de manipulation à l'échelle mondiale... 

Pangolins et mantilles

HOHMANN : comment les technocrates utilisent les villes pour créer des esclaves numériques

Les prisonniers de guerre sont des esclaves lorsqu'ils sont placés dans des camps de concentration. Les villes modernes vont dans cette direction alors que la technologie de surveillance et de contrôle omniprésente est intégrée à la condition humaine via des implants, des dispositifs portables et des capteurs ingérés. Ajoutez à cela le Metaverse totalement immersif et vous avez une recette parfaite pour un esclavage pur et simple. Éditeur TN

SOURCE : Léo HOHMANN  -  6 juin 2022

 

 

 

Le Rutherford Institute, une organisation de défense des libertés civiles basée à Charlottesville, en Virginie, a envoyé un lettre à la ville de Houston, au Texas, lui demandant de révoquer une ordonnance récemment adoptée qui oblige les entreprises privées à espionner les Américains et à mettre les images de surveillance à la disposition de la police.

Les villes se livrent à ces types de manœuvres sournoises partout en Amérique, au Canada, en Europe et dans le reste du monde autrefois libre. Ils font, sans le savoir, de petits pas vers la construction d'un État policier mondialisé qui s'intégrera parfaitement dans le système bestial développé par le Forum économique mondial et son réseau de politiciens, d'artistes, de faux chefs religieux, d'organisations à but non lucratif et de copains d'entreprises.

Vous n'entendez jamais parler de ces manœuvres sous le radar qui se produisent au niveau local par des politiciens locaux ignorants qui pensent en fait qu'ils font une bonne chose, au nom de la lutte contre le crime. Tout le monde veut des villes plus sûres, n'est-ce pas ?

En effet, les crimes violents hors de contrôle. Mais une grande partie est encouragée par le chaos moral enseigné dans nos écoles et dans les jeux vidéo violents, les films, etc., sans parler des procureurs urbains financés par Soros qui refusent de poursuivre pleinement certains des pires délinquants violents. S'ils étaient préoccupés par la lutte contre le crime, ils ne laisseraient pas non plus les frontières nationales ouvertes à tous les membres de gangs et terroristes du monde.

Nous ne devons pas permettre à nos dirigeants de nous pousser à l'autoritarisme dans une tentative malhonnête de nous « protéger » des vagues de criminalité qu'ils provoquent eux-mêmes, alors même qu'ils essaient de nous désarmer et de délégitimer le deuxième amendement. S'ils tenaient vraiment à rendre nos rues et nos quartiers plus sûrs, ils n'essaieraient pas de priver les gens de moyens de se défendre. Ils savent que la police est incapable de se rendre sur les lieux de chaque crime à temps pour l'empêcher, quel que soit le nombre de caméras de surveillance qui transmettent des images en temps réel aux services de police.

Alors, quelle est la véritable raison d'installer mur à mur, facetime numérique 24h/7 et XNUMXj/XNUMX avec leurs caméras, logiciels de reconnaissance faciale, scanners de rétine et autres gadgets numériques qu'ils appellent des « outils » dans leurs arsenaux de lutte contre le crime ?

Pour répondre à cette question, nous devons relier certains points et poser des questions difficiles.

Malgré tous ces nouveaux « outils » à leur disposition, les villes ont-elles vu les problèmes de criminalité violente s'améliorer ou s'aggraver ?

Lorsqu'un grand média d'entreprise rend compte de ces problèmes, il n'y a qu'une seule ville qui adopte une ordonnance comme celle de Houston. Ils ne vous disent pas que toutes les grandes villes déploient cette technologie et que la Chine est le leader international dans la transformation de ses villes en sociétés de surveillance 24h/7 et XNUMXj/XNUMX. Ils ne vous disent pas non plus que les milliardaires élitistes gagnent beaucoup d'argent en vendant cette technologie aux villes, et que ces mêmes élites mondialistes défendent la Chine comme la nation la plus «intelligente» et la plus avertie sur le plan technologique lorsqu'il s'agit de faire en sorte que les citoyens se sentent plus en sécurité, même car ils deviennent moins libres et moins sûrs.

C'est votre dialectique hégélienne classique. Ouvrir les frontières, réduire considérablement les efforts pour poursuivre les délinquants violents et priver les citoyens respectueux des lois des moyens d'autodéfense, ce qui les rend extrêmement vulnérables et en danger. Alors jouez le sauveur en offrant la solution d'installer et d'utiliser une technologie de surveillance humaine, soi-disant pour attraper les criminels avant qu'ils n'agissent.

À moins que vous ne viviez dans une très petite ville, vous devez supposer que la technologie de surveillance est installée dans votre ville. La quatrième révolution industrielle dont parle tant Klaus Schwab préconise de faire passer cette surveillance au niveau supérieur, en se connectant au corps humain et en créant un Internet des corps ou IoB.

Nous avons déjà l'Internet des objets. La dernière frontière est l'Internet des corps. Parler de mettre la technologie 5G et 6G "sous la peau" fait fureur parmi les prédateurs mondiaux du Forum économique mondial.

Ils aiment aussi se vanter de leur capacité nouvellement acquise à "pirater" les êtres humains.

Écoutez Yuval Noah Harari, conseiller en chef du Forum économique mondial, dans la vidéo ci-dessous. Il dure 7 minutes, mais si vous regardez même les 2 premières minutes, vous verrez où ils se dirigent avec cette technologie invasive. Harari dit que les domaines de l'informatique et de la biotechnologie sont sur le point de fusionner (cela pourrait-il être la véritable raison de leur obsession pour les «vaccins»).

Lorsque le monde passera à la prochaine étape des réseaux sans fil, la 6G, les gens n'utiliseront plus les téléphones portables, a déclaré le PDG de Nokia lors de la réunion du Forum économique mondial à Davos le mois dernier.

Pourquoi? Ils n'en auront pas besoin. Tout ce dont ils ont besoin pour une connectivité numérique 24h/7 et XNUMXj/XNUMX sera soit porté sur le corps, soit placé « sous la peau », a déclaré Pekka Lundmark de Nokia.

Il a ajouté qu'à l'ère de la 6G, nous pouvons nous attendre à des hologrammes de très haute qualité. Un hologramme est une structure physique qui diffracte la lumière en un image, Selon l' Centre Holo, qui ajoute que le terme « hologramme » peut désigner à la fois le matériel codé et le résultat image.

Dans la vidéo ci-dessous, regardez le PDG de Nokia faire ses prédictions audacieuses sur l'ère à venir du transhumanisme :

Fondation RAIR rapporte que, dans le cadre de son discours de Davos, Lundmark a déclaré que les réseaux de sixième génération apparaîtront sur le marché commercial d'ici 2030. Il a également noté que le smartphone cesserait bientôt d'être le gadget numérique le plus omniprésent de l'humanité.

L'homme d'affaires a déclaré qu'il pensait que les gens commenceraient à abandonner les téléphones portables au profit d'appareils plus "pratiques" d'ici 2030. Il faisait référence aux lunettes, lunettes, montres et autres appareils intelligents que les gens porteront sur eux.

C'est ainsi que l'oppression des masses se produit au 21e siècle - le gouvernement travaillant en partenariat avec les entreprises pour créer une société d'esclaves numériques. C'est le modèle chinois de technocratie, un système que certains ont qualifié de « capitalisme d'État », mais la foule de Davos l'appelle « capitalisme des parties prenantes ». Je l'appelle le système de la bête.

Ils construisent ce système bestial par couches en utilisant des partenariats public-privé ou des PPP. L'humanité, pour l'instant, semble complètement séduite par ce système de surveillance numérique qui finira par les asservir, si ce n'est déjà fait. C'est peut-être la plus grande de toutes les tromperies de la fin des temps. Le même appareil qui vous facilite la vie a également la capacité de voler votre libre arbitre, votre capacité à penser de manière critique, votre âme même.

Soyez donc conscient. Vous êtes observé à la mode orwellienne. Et la ligne de tendance, avec chaque nouvelle « mise à niveau » de votre téléphone, de votre tablette et de vos « soins de santé » numérisés, vous amène vers plus de surveillance, pas moins. Leur objectif est de tirer parti de la puissance de l'intelligence artificielle pour savoir où vous êtes et ce que vous faites à tout moment. Oh, et à quoi pensez-vous à un moment donné ? C'est aussi quelque chose qu'ils veulent désespérément savoir, et ils travaillent sur une technologie qui transmettra ces données à leurs petites mains autoritaires moites. Les technocrates savent que l'information est synonyme de pouvoir et ils ont une soif inextinguible d'en savoir plus sur vos données personnelles.

Microsoft de Bill Gates n'est qu'une des entreprises qui se positionne pour exploiter cette technologie. Microsoft a déposé un brevet en 2019, sous numéro de brevet 060606, dans lequel une personne pourrait recevoir de l'argent numérique pour effectuer des tâches qui seront surveillées et transmises par une micropuce intégrée dans un "appareil" qui peut être porté sur le corps. Il pourrait tout aussi bien être inséré sous la peau.

Bien sûr, cette technologie n'est jamais promue en attirant l'attention sur sa nature invasive. Elle est présentée comme la clé d'une « société plus sûre, plus inclusive, plus juste, plus équitable et plus durable ». Si quelqu'un utilise cette terminologie, vous savez d'où il vient. Ce sont soit des idiots utiles, soit des pions, soit des trompeurs. Ne leur faites pas confiance une seconde.

La « durabilité », pour ces maniaques du contrôle mondialistes, signifie une planète avec beaucoup moins d'êtres humains et ces humains qui parviennent à survivre à la «phase de mise à mort» de la Grande Réinitialisation, seront contraints de se soumettre à une surveillance 24h/7 et XNUMXj/XNUMX de leurs déplacements, de leur alimentation, de leurs traitements médicaux, de leurs activités et même de leurs pensées. La plupart des gens s'y soumettront sans y penser à deux fois. Beaucoup le sont déjà avec toutes leurs montres iPhone portables, des dispositifs médicaux implantés renvoyant leurs informations à un ordinateur centralisé, etc. Le transhumanisme nous voici.

Lire l'histoire complète ici…

____________________________________________________________

 

Abonnez-vous à pangolinsetmantilles.info 😉

pour être informé dès qu'un nouvel article est publié

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article