Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Blog d'information alternative Nous vivons une époque troublée de dictature "sanitaire" et de manipulation à l'échelle mondiale... 

Pangolins et mantilles

Scénario de la pandémie de SPARS - 2025-2028 - Université Johns Hopkins (USA)

Vidéo communiquée par un lecteur du blog

SOURCE : MEDIAPORT

 

En 2017, le Johns Hopkins Center of Health Security a effectué une simulation d’une pandémie de coronavirus connue sous le nom de SPARS.

Que pouvons-nous apprendre de cet exercice ?

 

SOURCE : www.cv19.fr/

Dans les mois qui ont suivi la déclaration de la pandémie de SARS-CoV-2, les chercheurs et les journalistes ont passé d’innombrables heures à rechercher des informations pertinentes susceptibles de faire la lumière sur les origines de ce qui est connu sous le nom de COVID-19.

Ces recherches ont conduit certains à un certain nombre de simulations et d’exercices qui ont “joué à la guerre” avec une éventuelle épidémie virale et ont permis de se demander comment les gens et les institutions du monde entier allaient réagir.

Comme TLAV l’a largement documenté, les exercices de lutte contre les pandémies sont nombreux. La simulation la plus connue est probablement Event 201, un exercice de pandémie de haut niveau organisé par la Fondation Bill et Melinda Gates en partenariat avec le Johns Hopkins Center for Health Security et le Forum économique mondial le 18 octobre 2019
L’Event 201 a simulé la réaction du monde à une pandémie fictive de coronavirus, connue sous le nom de CAPS, qui se serait propagée sur toute la planète. 
La simulation a imaginé 65 millions de morts, des fermetures massives, des quarantaines, la censure de points de vue alternatifs sous le couvert de la lutte contre la “désinformation”, et a même émis l’idée d’arrêter les personnes qui remettent en cause le récit de la pandémie.

Un autre exercice connu sous le nom de “Crimson Contagion” a simulé une épidémie d’un virus respiratoire originaire de Chine. Du 13 au 16 août 2019, le département de la santé et des services sociaux (HHS) de Trump, dirigé par Alex Azar, s’est associé à de nombreuses organisations nationales, étatiques et locales pour cet exercice. 
Selon les résultats du projet de rapport d’octobre 2019, la propagation de la nouvelle grippe aviaire (H7N9) a entraîné 110 millions d’Américains infectés, 7,7 millions d’hospitalisations et 586 000 décès.

Une autre simulation connue sous le nom de Clade X a eu lieu en mai 2018. Cet événement a examiné la réponse à une pandémie résultant de la libération d’un virus fictif connu sous le nom de Clade X.
Dans la simulation, le virus a été libéré par un groupe terroriste appelé A Brighter Dawn. Alors que l’épidémie se propageait aux États-Unis, les participants ont demandé ce qui serait nécessaire si le président décidait d’imposer une quarantaine fédérale, notant que les autorités devraient “déterminer (le) niveau de force autorisé pour maintenir la quarantaine”.
L’exercice Clade X a également conduit le gouvernement fédéral à nationaliser le système de santé.

Un exercice moins connu, impliquant le Johns Hopkins Center for Health Security, a eu lieu en 2017.
Cet exercice a également impliqué une pandémie de coronavirus qui a balayé le monde entre 2025 et 2028 (SPARS). Bien que l’exercice ait été très peu médiatisé, les détails et les résultats de la simulation sont extrêmement pertinents pour COVID-19.

 

La pandémie de SPARS, 2025-2028

En octobre 2017, le Johns Hopkins Center for Health Security a publié son rapport, SPARS Pandemic, 2025-2028 : A Futuristic Scenario for Public Health Risk Communicators.

Le rapport est rédigé du point de vue d’une personne en 2030 qui se penche sur une pandémie qui a balayé le monde entre 2025 et 2028.

Le document indique que les créateurs ont identifié les principales tendances socio-économiques, démographiques, technologiques et environnementales qui, selon eux, sont susceptibles d’apparaître au cours de cette période.

Les deux tendances qui, selon eux, sont susceptibles d’influencer les urgences de santé publique sont “des degrés variables d’accès aux technologies de l’information” et une “fragmentation accrue des populations selon des critères sociaux, politiques, religieux, idéologiques et culturels”.

Le document indique :
“En fin de compte, un monde composé de communautés isolées et très fragmentées ayant un large accès aux technologies de l’information – surnommé ” la chambre d’écho ” – a été choisi comme l’avenir dans lequel le scénario prospectif se déroulerait.

“À partir de ce point, des scénarios spécifiques ont ensuite été élaborés, en s’appuyant sur l’expertise en la matière, les comptes rendus historiques des crises passées liées aux contre-mesures médicales, les rapports des médias contemporains et la littérature scientifique en sociologie, en préparation aux situations d’urgence, en éducation sanitaire et en communication des risques et des crises. Ces sources ont été utilisées pour identifier les défis de communication susceptibles d’apparaître lors de futures urgences de santé publique”.

L’exercice décrit le monde de 2025 comme “plus connecté, mais plus divisé” avec un accès quasi universel à l’internet sans fil.

Le rapport traite d’une nouvelle technologie connue sous le nom de technologie d’accès à l’internet (IAT), qui est décrite comme “des écrans fins et flexibles qui peuvent être temporairement attachés à des porte-documents, des sacs à dos ou des vêtements et utilisés pour diffuser du contenu sur internet”.

Les nouvelles plateformes de réseaux sociaux affectent également le paysage numérique, notamment ZapQ, une plateforme qui “permet aux utilisateurs d’agréger et d’archiver des contenus médiatiques sélectionnés sur d’autres plateformes et de communiquer avec des groupes sociaux basés sur le cloud en fonction d’intérêts communs et de l’actualité”.

Bien que cela ait permis d’augmenter et de faciliter le partage des nouvelles, de nombreuses personnes choisissent de “restreindre elles-mêmes les sources vers lesquelles elles se tournent pour obtenir des informations”, créant ainsi les chambres d’écho.

____________________________________________________________

 

Abonnez-vous à pangolinsetmantilles.info 😉

pour être informé dès qu'un nouvel article est publié

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article