Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Blog d'information alternative - Nous vivons une époque troublée de dictature "sanitaire" et de manipulation à l'échelle mondiale... 

Pangolins et mantilles

Le mythe de la variole du singe : simulation en 2021 d'une plandémie comme pour le Coronavirus en 2019


Après avoir simulé la pandémie du Covid-19, voir « Event 201 », ils ont simulé en 2021 une nouvelle pandémie, celle de la variole du singe que Bill GATES nous avait déjà annoncée, il y a quelques mois ! 

Un nouveau « vaccin » est déjà disponible … Il semble voir précédé le virus : quelle efficacité !

Et le journal "Le Monde" subventionné par l'Etat français et Bill GATES, annonce déjà que la HAS (Haute Autorité de Santé) recommande de vacciner les cas contacts ! 

En réalité, c’est une nouvelle arme bio-terroriste qui vient compléter l’arsenal des armes biologiques des laboratoires états-uniens disséminés dans le monde.

Le véritable projet des mondialistes et des transhumanistes n’est pas de protéger notre santé mais d’éliminer, grâce aux injections qu’ils veulent imposer, un maximum d’individus pour diminuer de façon drastique la population mondiale.

Allons-nous, à nouveau, succomber à la peur et tomber dans ce nouveau traquenard

NON, si nous savons tirer les leçons de la "PLANDÉMIE DE CORONAVIRUS" que la caste mondialiste nous a imposée depuis plus de deux ans !

Pangolins&mantilles

 

SOURCE : Réseauinernational

 

par Dr Sam et Dr Mark Bailey

« La variole du singe » – qui aurait pu le voir venir ? Eh bien, apparemment, l’organisation fondée par Ted Turner en 2001, appelée « Nuclear Threat Initiative » (NTI), l’a vu venir lorsqu’elle a publié un rapport en novembre 2021 intitulé « Strengthening Global Systems to Prevent and Respond to High-Consequence Biological Threats » (Renforcer les systèmes mondiaux de prévention et de réponse aux menaces biologiques à haut risque). Le rapport indique qu’en mars 2021, ils se sont associés à la Conférence sur la sécurité de Munich pour réaliser un scénario d’exercice impliquant une « pandémie mondiale mortelle impliquant une souche inhabituelle du virus de la variole du singe qui est apparue dans la nation fictive de Brinia et s’est répandue dans le monde entier en 18 mois… la pandémie fictive a entraîné plus de trois milliards de cas et 270 millions de décès dans le monde. »

 

Étonnamment, le scénario prévoyait l’apparition de l’épidémie de variole du singe à la suite d’un acte de bioterrorisme en mai 2022, là où nous en sommes aujourd’hui. Nous avons traité de l’absurdité du gain de fonction [eng sub] impliquant des virus inexistants dans plusieurs autres vidéos [eng sub], et le Dr Stefan LANKA a également démantelé de tels raisonnements fallacieux. Quoi qu’il en soit, le rapport du NTI suggère que ce qu’il faut faire en cas d’épidémie imaginaire, ce sont « des mesures agressives pour ralentir la transmission du virus en empêchant les rassemblements de masse, en imposant des mesures de distanciation sociale et en mettant en place des obligations de port de masque ». Les pays gagnants dans l’hallucination du NTI ont mis en œuvre « des opérations de dépistage et de recherche des contacts à grande échelle et ont renforcé leurs systèmes de soins de santé ».

Leurs graphiques, qui semblent avoir été produits par la calculatrice de Neil Ferguson, montrent que les pays qui ne se conforment pas à leurs restrictions et à leurs interventions médicales s’en sortiront bien plus mal. Le rapport poursuit en affirmant que « tant le scénario de l’exercice que la réponse de COVID-19 démontrent que les actions précoces des gouvernements nationaux ont des impacts positifs significatifs dans la gestion de l’impact de la maladie ». Quand on parle d’« impacts positifs », on ne sait pas très bien qui est le bénéficiaire, bien qu’on note que « le marché du vaccin COVID dépassera 150 milliards de dollars en 2021 ». Dans l’ensemble, le rapport du NTI se lit comme l’Event 201 sous Ritalin. (L’EVENT 201 a eu lieu le 18 octobre 2019. Il s’agissait d’un exercice impliquant une « pandémie de coronavirus », quelques mois seulement avant que la « pandémie » de COVID-19 ne soit déclarée).

Variole du singe: la fiction apocalyptique imaginée par Nuclear Threat Initiative en mars 2021

 

SOURCE : France Soir


 En mars 2021, l'ONG américaine spécialisée dans les risques nucléaire et biologique du nom de Nuclear Threat Initiative (NTI), en partenariat avec la Fondation de la conférence de Munich sur la sécurité, menait un exercice de simulation sur les menaces biologiques aux conséquences graves. Cette rencontre a été suivie de la publication, en novembre 2021, d'un document étonnant dans lequel les auteurs ont écrit les différentes étapes d'un scénario apocalyptique qui raconte la propagation de la variole du  singe dans le monde. Une épidémie qui pourrait, selon eux, commencer le 5 juin 2022… après l'attaque terroriste d'un laboratoire de virologie le 15 mai 2022.  

Le déroulement du scénario

Dans le scénario imaginé par l'organisation Nuclear Threat Initiative, une première vague de variole du singe commence à se répandre dans un pays fictif de 250 millions d’habitants appelé Brinia, à partir du 5 juin 2022. 

Lire l’article complet sur France Soir

——————————————————————————————————

Voir aussi

 

Verrons-nous un retour des restrictions sanitaires et une généralisation de la vaccination contre la variole du singe dans les prochains mois ?

Même si le nombre de cas reste infinitésimal, les États-Unis prévoient déjà de vacciner les personnes ayant été en contact proche avec des patients atteints de cette maladie normalement cantonnée au continent africain. Le pays recense aujourd'hui cinq cas probables ou confirmés, mais il se prépare à voir ce chiffre s’accroitre, rapporte Le Figaro.

Idem pour l'Espagne, qui a indiqué jeudi préparer l'achat de milliers de vaccins antivarioliques. Quant à la Belgique, elle se réengage sur la voie des restrictions sanitaires, ayant décidé de mettre en place des périodes d'isolement obligatoires de 21 jours pour toutes les personnes infectées. Enfin, en France, les autorités sanitaires françaises préconisent l'injection du vaccin contre la variole classique aux adultes dont « le contact est considéré comme à risque » avec une personne infectée. Invitée sur RTL le mercredi 25 mai, Brigitte Bourguignon s'est montrée favorable à une vaccination des soignants et des cas contacts.

___________________________________________________________

Compléter l’information sur les armes biologiques

du PENTAGONE

 

SOURCE : Planètes360

Carte de laboratoires états-uniens dans le monde

______________________________________________________________________________

L’objectif de l’Agenda 2030 : contrôle, déshumanisation et dépopulation #vidéo
 

DEL BIGTREE (producteur du documentaire VAXXED - USA) dénonce l’Agenda du Forum Économique Mondial (Klaus Schwab) et son conseiller principal, l’Israélien YUVAL NOAH HARARI. Ils viennent à peine de commencer. 

Le vaccin provoque la déconnexion du libre arbitre et le début de la surveillance absolue. Mais la Grande Réinitialisation n’a pas encore été réalisée.

___________________________________________________________

 

Abonnez-vous à pangolinsetmantilles.info 😉

pour être informé dès qu'un nouvel article est publié

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
Merci pour cette info complète et qui confirme que les médias comme d’habitude sont aux manettes pour l’intox-manipulation générant LA PEUR : l’arme de dissuasion massive pour que les soumis-trouillards de tous poils se précipitent pour avoir leur dose qui les tuera, tant pis pour eux s’ils ne veulent ouvrir ni les yeux ni les oreilles…<br /> J’aimerais bien qu’on nous explique comment il peut y avoir des « Vaxx » disponibles alors que la variole était considérée comme maladie disparue de la planète Terre en 1981 par L’OMS (Organisation Mafieuse de la Santé) ..<br /> C’est encore une preuve que tout est programmé de puis longtemps….
Répondre